Présentation des domaines nationaux de Sainte-Hélène

Présentation des domaines nationaux de Sainte-Hélène

samedi 6 février 2016

Timbres postaux de Sainte-Hélène et les domaines nationaux

De temps en temps, la poste britannique émet pour Sainte-Hélène des timbres postaux avec référence à Longwood House et à l'exil de Napoléon. 

Je ne suis pas philatéliste, donc je ne prétends pas ici en donner la liste exhaustive, mais uniquement les timbres que j’ai vus passé durant mes années de service à Sainte-Hélène.


Pour commencer, le plus ancien qui date de 1953 représente la résidence de Napoléon, Longwood House. Il nous a été offert par Jean-Paul MAYEUX en 2014


Ce timbre fait partie d’une série dont la série complète nous a été offerte par Michael DEAN en 2014. (Michael était le directeur du Tourisme à Sainte-Hélène de 2009 à 2012).





1971, les deux plus célèbres et rares:





1977, à l'occasion de la Charte







1980, en souvenir de la visite de l'impératrice Eugénie

Cette série coïncida avec le voyage organisée par le Souvenir Napoléon en 1980 dont j’ai retrouvé une plaquette et l'enveloppe spécialment éditée par le Souvenir napoléonien afin d’offrir à tous leurs membres une édition de la série signée par Leurs Altesses Impériales le Prince et la Princesse Napoléon. 
  










1982, les Briars sont, pour la première fois, à l’honneur




1990, à l'occasion du Retour des Cendres




1996, sur ma proposition "les lieux napoléoniens de Sainte-Hélène"





1999, reprise du timbre de 1971, à l'occasion de l'exposition tenue aux Invalides





2001, une série uniquement consacrée à Napoléon jeune





2002, une série sur le 19ème siècle... partie 3 d'une série de cinq





2007, les "trois napoléons"...




2008, série de timbres émis à l'occasion des 150 ans des domaines nationaux à Sainte-Hélène






À la surprise générale – surtout qu’ils avaient été programmés (et dessinés !) – les timbres et les pièces de monnaie commémorant les 200 ans de l’arrivée de Napoléon à Sainte-Hélène n’ont pas encore été commercialisés. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire