Présentation des domaines nationaux de Sainte-Hélène

Présentation des domaines nationaux de Sainte-Hélène

samedi 30 juillet 2016

Napoléon à Sainte-Hélène d'Octave Aubry - Commentaire de Paul Léautaud


Depuis trois ans maintenant, chaque samedi après-midi, je me réserve un petit bonheur hebdomadaire : la lecture du journal littéraire de Paul Léautaud publié par le Mercure de France que m'avait offert Annie Meunier.



Après 5500 pages lues, j’en suis à la page 1109 du 3e volume. Nous sommes au 7 août 1944.


Je lis : « Albertine arrive tantôt presque à 6 heures, ayant raté un ou deux métros, et se met à me raconter des détails de l’histoire de Napoléon à Sainte-Hélène, autre sujet sans aucun intérêt pour moi, d’après l’ouvrage de ce titre, d’Octave Aubry que je tiens pour un odieux fabricant – avisé et malin – de marchandise littéraire. » 



Ce qui est formidable avec Léautaud, c'est qu'il est toujours très clair et direct. 
Un chat est un chat... . 😽


2 commentaires:

  1. Il y a un peu de lâcheté à critiquer une personne ne pouvant se défendre, et ce, en plus, par l'intermédiaire d'une autre personne, surtout Paul Léautaud, non ? Isn't there a bit of lowness for criticisms against a person who cannot answer anymore ? Paul Léautaud was a literary critic, not the most noble of them, so it is not surprising that he also wrote such a lampoon as hundreds others... And at least Octave Aubry came to Saint-Helena.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'intérêt de cette citation réside surtout dans le fait que pour Paul Léautaud "Sainte-Hélène" ne soit qu'un "autre sujet sans aucun intérêt" et non pas dans ce qu'il pensais d'Octave Aubry...

      Supprimer