Présentation des domaines nationaux de Sainte-Hélène

Présentation des domaines nationaux de Sainte-Hélène

vendredi 22 avril 2016

Lu cette semaine dans l'Express

[Exposition Napoléon à Sainte-Hélène] Dans l'Express de cette semaine, notre ami Michel Dancoisne-Martineau, directeur des Domaines nationaux de Sainte-Hélène,est le "garde-mémoire de Napoléon" et occupe "l'emploi le plus romantique du monde" 


En kiosque ou on-line (payant) http://www.lexpress.fr/…/sainte-helene-le-garde-memoire-de-…
© Ici, aux Invalides, à Paris par J. DANIEL/MYOP POUR L'EXPRESS

Napoléon dans le rer...





jeudi 21 avril 2016

premières retombées médiatiques


Après les magazines Science & Vie, le Causeur, le Figaro Magazine, le journal du dimanche, l'objet d'art de la semaine dernière, Valeurs actuelles et l'Express de cette semaine qualifient l'exposition de réussite !!!


mercredi 20 avril 2016

Journée spéciale « Napoléon à Sainte-Hélène » sur Radio Classique mercredi 20 avril

110526_concert malte_FR-52

Journée spéciale « Napoléon à Sainte-Hélène » sur Radio Classique mercredi 20 avril

Radio Classique organise mercredi 20 avril une journée consacrée à Napoléon et à l’exposition qui lui est dédiée au musée de l’Armée.
Cette journée sera l’occasion de profiter d’une programmation spéciale toute la journée avec des reportages autour de l’exposition, la suite du feuilleton « Eve Ruggieri raconte… » dédié à Napoléon et son entourage qui se prolongera toute la semaine ou encore de découvrir la nouvelle saison musicale 2016-2017 du musée. Le concert événement « Carte blanche à Ophélie Gaillard » enregistré le 14 avril à la cathédrale Saint-Louis des Invalides sera également retransmis à partir de 20h30.
L’émission Tous Classiques de Christian Morin, diffusée entre 9h30 et 13h sera également l’occasion de remporter des places pour l’exposition.

Sainte-Hélène sur Radio Classique

Aujourd'hui, Mercredi 20 avril à 13h, Laure Mézan reçoit Michel Dancoisne-Martineau, commissaire de l’exposition « Napoléon à Sainte-Hélène » au Musée de l’Armée aux Invalides.


A l’occasion de notre journée spéciale Invalides, Michel Dancoisne-Martineau nous parle de cette exposition inédite qui présente, après restauration, les meubles qui ont entouré Napoléon lors de son exil, ainsi que les objets qu’il avait emportés avec lui en quittant la France pour toujours. Michel Dancoisne-Martineau est également Consul honoraire de France sur l’île de Sainte-Hélène et gardien de cette île depuis 29 ans. Constatant que Longwood House, la maison de Napoléon à Sainte-Hélène, était en état de décrépitude, il a envoyé les meubles en réparation en France l’année dernière. Les Invalides ont profité de cette occasion unique, et du bicentenaire de l’exil de Napoléon, pour organiser cette exposition tout à fait inédite en France qui s’interroge sur le quotidien et les pensées de l’empereur déchu.

Dans les prochains mois un aéroport devrait ouvrir à Sainte-Hélène, île jusqu’ici coupée du monde, à 2000km des côtes africaines et accessible seulement par bateau. L’occasion pour Michel Dancoisne-Martineau d’imaginer de nouveaux projets pour mettre en valeur l’île qui a vu Napoléon finir ses jours.

premier vol....

Alors qu'à Paris l'exposition "Napoléon à Sainte-Hélène" rencontre un franc succès, à Sainte-Hélène le premier 737 se pose sur le tout nouvel aéroport.

















CONFÉRENCE : Ce soir, à 20h30, conférence de la Chaire Napoléon - "La mémoire napoléonienne à Sainte-Hélène"

CONFÉRENCE : Ce soir, à 20h30, conférence de la Chaire Napoléon - "La mémoire napoléonienne à Sainte-Hélène" par par Michel DANCOISNE-MARTINEAU, Conservateur des Domaines français de Sainte-Hélène depuis 1987, Consul honoraire de France.


Michel Dancoisne-Martineau - "La mémoire napoléonienne à Sainte-Hélène"

Retrouvez le podcast de la conférence que Michel Dancoisne-Martineau, consul honoraire et conservateur des Domaine nationaux de Sainte-Hélène a faite à l'Institut catholique d'études supérieures de La Roche-sur-Yon le 20 avril dernier dans le cadre de la Chaire Napoléon.
https://soundcloud.com/ices_univcatho/michel-dancoisne-martineau-la-memoire-napoleonienne-a-sainte-helene
"La mémoire napoléonienne à Sainte-Hélène" par Michel DANCOISNE-MARTINEAU, Conservateur des Domaines français de Sainte-Hélène depuis 1987, Consul honoraire de France
 La France possède à Sainte-Hélène trois lieux de la mémoire de l'exil et de la mort de Napoléon : le pavillon des Briars, où il séjourna aux premiers temps de sa captivité, la maison de Longwood, où il vécut à partir de juin 1815 et où il mourut, le 5 mai 1821, le domaine de la Tombe, où il fut inhumé de 1821 à 1840.

Plus largement, de nouvelles perspectives s'ouvrent avec la réalisation prochaine d'un aéroport sur cette île isolée au cœur de l'Atlantique- sud que l'on ne peut rejoindre encore aujourd'hui qu'en bateau.

Avant la construction de l'aéroport

Je me laisse à un peu de nostalgie : souvenir d’une promenade avant la construction de l’aéroport.






mercredi 13 avril 2016

Napoléon à Sainte-Hélène : Une exposition exclusive aux Invalides par Laurence Dupin

Napoléon à Sainte-Hélène : Une exposition exclusive aux Invalides

avril 13, 2016 Écrit par  




Jusqu'au 24 juillet, le Musée de l'Armée aux Invalides propose une exposition inédite et que l'on ne reverra sans doute jamais en France. Intitulée Napoléon à Sainte-Hélène La conquête de la mémoire, elle propose de découvrir les meubles et objets qui ont accompagné les dernières années de vie de l'Empereur à Sainte-Hélène.
18 juin 1815 Waterloo, Napoléon Ier doit abdiquer pour la seconde fois (21 juin). Se pose alors la question de savoir où ce « prisonnier » pour les Anglais doit être retenu. Il faut l'éloigner au maximum de l'Europe afin d'éviter de nouveaux Cent jours. En 1815, les plus fervents admirateurs de l'empereur se trouvent en Grande-Bretagne dans le parti Libéral et cela inquiète le gouvernement. Le choix doit se faire entre Le Cap et l'île de Sainte-Hélène. L'île appartient et est géré par la compagnie des Indes. Il faut donc passer un accord pour la transformer en prison. Le gouvernement s'empresse de mettre cela en place.

Gérés par le ministère des Affaires étrangères

L'île est volcanique et s'étend sur 122 km2. Aujourd'hui on y trouve trois domaines nationaux gérés par le ministère des affaires étrangères : le pavillon des Briars, Longwood et la tombe de Napoléon (ces deux derniers rachetés aux Anglais par Napoléon III).
A son arrivée sur l'île Napoléon loge dans le pavillon des Briars avant de rejoindre sa dernière demeure : Longwood dans laquelle se trouveront des meubles simples fournis par ses geôliers et des meubles d'empereur qu'il emmène avec lui.

Meubles
Les meubles simples côtoient les meubles de palais.
 

La genèse d'une exposition extraordinaire

L'exposition a pu avoir lieu car une récolte de fonds a eu lieu en partenariat avec la fondation Napoléon pour rénover la demeure de Longwood. Une trentaine de pièces du mobilier ont pu aussi en bénéficier et ont été ramenés en France il y a trois ans pour leur restauration. Ces derniers sont la clé de voûte de cette exposition. Ils n'ont jamais été présentés sur le sol français. A la fin de l'exposition, ils repartiront à Sainte-Hélène.

Une exposition en trois temps

L'exposition est divisée en trois parties : la première retrace le parcours de Napoléon depuis Waterloo et son abdication jusqu'à son exil et son arrivée sur l'île, la deuxième concerne les trois premières années où Napoléon espère qu'il reviendra sur le devant de la scène et la deuxième sur les dernières années où il sait qu'il finira sa vie sur l'île.
L'exposition commence avec l'original du texte de l'abdication signé de la main de l'Empereur lui-même. Il est donc exilé à Sainte-Hélène. Commencent alors cinq ans de joutes verbales entre lui et les Anglais. Ces derniers le considèrent comme prisonnier, mais lui non. Ils vont même jusqu'à refuser de lui adresser toute correspondance au nom de Napoléon, ne reconnaissant que celui de général Bonaparte.
Tout est fait pour l'emprisonner : la structure administrative de l'île est changée, on invente de nouveau signe dans le code de la marine comme un drapeau bleu pour dire que le général n'a pas été aperçu de la journée, etc. Tout cela est présenté dans le cadre de cette exposition. La table de billard sur laquelle il dépliera des cartes pendant ces trois premières années est exposée. Il organise sa vie comme une campagne.
La dernière section explore le développement de la légende que l'Empereur continue à construire.
Plus de 240 œuvres, objets et documents sont exposées dont les pièces du mobilier de Longwood mais aussi de la Malmaison, de la Fondation Napoléon, du musée de Sens, etc. On peut ainsi y voir les vêtements portés par l'Empereur, la baignoire où il soignait ses douleurs, son testament écrit à Longwood, son nécessaire de campagne, ses pantoufles, son chapeau de paille, etc.
On y apprend énormément de choses sur les derniers années de Napoléon notamment qu'il a importé à Longwood l'étiquette de sa maison. Les Anglais ayant obligation de le nourrir, il leur faisait dépenser des sommes folles notamment en distribuant 120 bouteilles de vin par jour aux employés.

Lit camp petit
Le lit de camp de l'Emprereur

Les domaines nationaux de Sainte-Hélène

Les résidences impériales achetées par Napoléon III comprennent la maison de Longwood et la vallée de la tombe. Devenues Domaines nationaux, elles ont été complétées en 1959 par le pavillon et en 2008 par les jardins alentours. Avec l'ouverture prochaine de l'aéroport sur l'île (mois de mai normalement), le nombre de visiteurs augmentera. Les travaux de rénovation ont concerné le bâtiment arrière de la Maison de Longwood, dite aile des généraux, les appartements de l'Empereur notamment le salon où il est mort, remis dans leur état de 1821, les communs et une annexe qui abritait les écuries.

Magritte
Le masque mortuaire vu par Magritte.

mardi 12 avril 2016

SHG press release on Napoleon on St Helena,

NAPOLEON ON ST HELENA

‘His Fight for His History’

A major exhibition offering the public an opportunity to see the furniture and artefacts that surrounded Napoleon at the moment of his death on 5 May 1821, has opened at the Musee de l’Armee in Paris, France, in the presence of dignitaries including Governor and Mrs Capes (pictured at the Quai d’Orsay with Christian Masset, centre, Head of the French Foreign Ministry). The exhibition will run from Wednesday 6 April to Sunday 24 July 2016.

The exhibition was organised in conjunction with an operation to restore the furniture from Longwood House, Napoleon’s residence on St Helena, through the joint efforts of the Fondation Napoleon, the French Ministry of Foreign Affairs & International Development, the Domaines Nationaux de Sainte-Helene, the Musee National des Chateaux de Malmaison et de Bois-Preau, St Helena Government and private subscribers.

The exhibition explains the full historical and even legendary meaning to the furniture and artefacts, with themes including ‘Saint Helena - An Emperor in Exile’, ‘In the Heart of Saint Helena - the Final Battle’ and ‘Beyond Saint Helena - From Shadows to the Light’.
Almost 240 artefacts, objects and documents are displayed including, for the first time in France, many pieces of furniture from St Helena.  The organisers anticipate that over 100,000 visitors will view the displays.

A parallel reception to mark the opening of the exhibition, attended by Acting Governor Sean Burns was held at Longwood House on St Helena on Tuesday 5 April (pictured).   
Commenting on his week in France, Governor Capes said:

“I am most grateful to the French Government, the Fondation Napoleon, the French Army, as well as two officials in Corsica, and so many others, for the exceptionally warm welcome extended to Tamara and me throughout a very busy and fascinating week.

“It was especially rewarding to note the senior level recognition of the importance of Napoleon’s legacy to St Helena and the excellent cooperation on various fronts to maintain and develop that legacy.

“I am sure that this superbly designed exhibition in Paris will encourage many more people to visit St Helena.”

SHG
12 April 2016  




vendredi 8 avril 2016

Corse Net Infos évoque la visite du gouverneur de Sainte-Hélène, Mark Capes, à Ajaccio.

Corse Net Infos évoque la visite du gouverneur de Sainte-Hélène, Mark Capes, à Ajaccio.


Jean-Pierre Aresu, adjoint à la mise en valeur du patrimoine napoléonien, a reçu le gouverneur Mark Capes et son épouse,  accompagné par Victor André Massena, prince d’Essling, duc de Rivoli, président de la fondation Napoléon, Jean Mendelson, ancien ambassadeur, Michel Dancoisne-Martineau, directeur des domaines nationaux de Saint-Hélène,  Thierry Lentz, directeur de la fondation Napoléon et Peter Hicks, responsable des affaires internationales à la fondation Napoléon.  En quelques mots il rappelle l’importance de l’insularité dans la vie de Napoléon et souligne les liens qui unissent la Corse et l’Angleterre. 
« Nos chemins étaient faits pour se croiser, nous représentons l’alpha et l’oméga de l’épopée impériale. Cette rencontre est un symbole fort qui n’aurait pu avoir lieu sans la fondation Napoléon. » 


A son tour, le gouverneur évoque son admiration, dès l’enfance pour le grand homme et les liens qui se sont tissés entre la France et l’Angleterre, entre la Corse et Sainte-Hélène. 
Depuis 2011, Mark Capes est gouverneur de Sainte-Hélène et vient de quitter ses fonctions. Il est aujourd’hui remplacé par une femme déjà en contact avec la fondation Napoléon, afin de faire perdurer et évoluer les échanges. 
Cette rencontre, à l’initiative de la fondation Napoléon est la promesse d’échanges et de relations suivis, d’autant que la construction de l’aéroport de Sainte-Hélène  facilitera rapidement les voyages.         
Read more at http://www.corsenetinfos.corsica/Le-gouverneur-de-Sainte-Helene-a-Ajaccio-L-alpha-et-l-omega-de-l-epopee-napoleonienne_a20551.html#eq3J5UrZKEXg1GtI.99

Visite officielle de Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) et sa femme Tamara Capes en Corse


Vendredi 8 avril, en ce cinquième et dernier jour de la visite officielle de Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) et sa femme Tamara Capes en France, le gouverneur de Sainte-Hélène et son épouse ont visité les lieux napoléoniens de la ville d'Ajaccio, parmi lesquels : la maison natale de Napoléon, le monument à Napoléon et ses frères par Viollet-le-Duc, sur la place Charles-de-Gaulle, le monument Napoléon connu sous le nom "Le Casone", ils ont été accompagnés tout au long de cette visite d'une semaine par Victor-André Masséna, prince d'Essling (président de la Fondation Napoléon), Jean Mendelson (ambassadeur de France), Michel Dancoisne-Martineau (consul honoraire de France, et le directeur des domaines français de Sainte-Hélène), Thierry Lentz, (directeur de la Fondation Napoléon) et Peter Hicks (directeur des affaires internationales à la Fondation Napoléon).









Friday 8 April. On this fifth and last day of the official visit by Mark Capes (Governor of St Helena) and his wife Tamara Capes to France, they visited the Napoleonic places of the town of Ajaccio (Corsica) including the Casa Bonaparte where Napoleon was born, the Monument to Napoleon and his brothers by Violet le Duc, at the Place de Gaulle, the Napoleon monument known as "Le Casone", They were joined all along this week-long visit by Victor-André Masséna, Prince d'Essling (President of the Fondation Napoléon), Jean Mendelson (Ambassador of France), Michel Dancoisne-Martineau (Honorary Consul of France, and Director of the French Domains of St Helena), Thierry Lentz (Director of the Fondation Napoléon), and Peter Hicks (Director of International affairs at the Fondation Napoléon).

jeudi 7 avril 2016

Visite en France du Gouverneur de Sainte-Hélène : Jour 4



Jeudi 7 avril, Mark Capes, gouverneur de Sainte-Hélène, et son épouse Tamara se sont rendus en Corse, à Ajaccio, en compagnie de Victor-André Masséna, prince d'Essling, président de la Fondation Napoléon, Jean Mendelson, ambassadeur de France, Michel Dancoisne-Martineau, consul honoraire, directeur des Domaines nationaux de Sainte-Hélène, Thierry Lentz, directeur de la Fondation Napoléon et Peter Hicks, chargé d'affaires internationales à la Fondation Napoléon. Au programme se trouvaient une réception au salon d'honneur de l'hôtel de ville d'Ajaccio par Jean-Pierre Aresu, adjoint à la mise en valeur du patrimoine napoléonien d'Ajaccio, et une visite du Palais Fesch (bibliothèque, Chapelle impériale et collections napoléoniennes). Ce séjour s'achève le vendredi 8 avril avec une visite des lieux napoléoniens d'Ajaccio et de la maison Bonaparte, maison natale de Napoléon.












On Thursday 7 April Mark Capes (Governor of St Helena) and his wife Tamara went to Ajaccio (Corsica) with Victor-André Masséna, Prince d'Essling (President of the Fondation Napoléon), Jean Mendelson, ambassador of France, Michel Dancoisne-Martineau (Honorary consul to France, and Director of the French Domains of St Helena), Thierry Lentz (director of the Fondation Napoléon), and Peter Hicks (manager of international affairs at the Fondation Napoléon). First on the agenda was a reception at the VIP lounge of the city hall of Ajaccio at the invitation of Jean-Pierre Aresu (Assistant for development of Napoleonic heritage in Ajaccio), and a tour of the Palais Fesch (including the ibrary, Imperial Chapel and Napoleonic collections). This trip will conclude on Friday 8 April with a visit to the Napoleonic places of Ajaccio and the Maison Bonaparte, birthplace of Napoleon.

mercredi 6 avril 2016

Visite du Gouverneur

Ce matin, mercredi 6 avril, présence de Monsieur Mark Capes et de son épouse, au musée de l’Armée.
A l’occasion de l’exposition « Napoléon à Sainte-Hélène. La conquête de la mémoire », le général Christian Baptiste, directeur du musée, et David Guillet, directeur adjoint, ont accueilli le Gouverneur de l’île de Sainte-Hélène pour une visite du musée et de l’hôtel des Invalides, accompagné de monsieur Michel Dancoisne-Martineau, consul honoraire de France, directeur des domaines nationaux de Sainte-Hélène, monsieur Victor-André Masséna, Prince d'Essling, président de la fondation Napoléon, monsieur Thierry Lentz, directeur de la fondation Napoléon, monsieur Peter Hicks, chargé des affaires internationales, fondation Napoléon et monsieur Jean Mendelson, ambassadeur de France.



Un gouverneur de Sainte-Hélène en France

[Un gouverneur de Sainte-Hélène en France] Retrouvez le programme de Mark Capes, gouverneur de Sainte-Hélène, lors de sa troisième journée à Paris, mercredi 6 avril 2016.
Les légendes des photos sont en anglais et en français.

Mark Capes (Governor of St Helena) and his wife Tamara spent the morning of Wednesday 6 April at Les Invalides, in Paris, with Victor-André Masséna, Prince d'Essling, (President of the Fondation Napoléon), Jean Mendelson (Ambassador of France), Michel Dancoisne-Martineau (Honorary Consul of France, and Director of the French Domains of St Helena), Thierry Lentz, (Director of the Fondation Napoléon), and Peter Hicks (Manager of International affairs at the Fondation Napoléon).
After being welcomed by General Christian Baptiste, (director of the Musée de l'Armée), they were taken on an exclusive tour by David Guillet (deputy director of the Musée de l'Armée) including a visit of the Musée de l'Armée, a climb up onto the roof below the dome to admire the view over Paris, the Cathedral St Louis des Invalides and the Dome church, the tomb of Napoleon and the Cour de Nîmes (where the stones that once covered Napoleon's tomb on St Helena are now laid). Later they attended an reception for the major donors to the appeal "Save Napoleon's House on St Helena" including a private visit of the exhibition "Napoleon on St Helena". Their week continues on Thursday and Friday with a visit to Ajaccio (Corsica), Napoleon's birthplace.
Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) et sa femme Tamara ont passé la matinée du mercredi 6 avril aux Invalides, à Paris, avec Victor-André Masséna, prince d'Essling, (président de la Fondation Napoléon), Jean Mendelson (ambassadeur de France), Michel Dancoisne-Martineau (Consul honoraire de France, et directeur des Domaines nationaux de Sainte-Hélène), Thierry Lentz, (directeur de la Fondation Napoléon), et Peter Hicks (chargé d'affaires internationales à la Fondation Napoléon).
Après avoir été accueilli par le général Christian Baptiste, (directeur du musée de l'Armée), elles ont été prises lors d'un parcours exclusif commentée par David Guillet (directeur-adjoint du Musée de l'Armée), comprenant un aperçu du musée de l'Armée, une montée sur le toit et sous le dôme des Invalides pour admirer la vue sur Paris, une visite de la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides, du tombeau de Napoléon et de la Cour de Nîmes (où se trouvent les pierres qui couvraient autrefois la tombe de Napoléon à Sainte-Hélène). Plus tard, ils ont assisté à une soirée en l'honneur des principaux donateurs de "l'opération Sainte-Hélène" et à une visite privée de l'exposition «Napoléon à Sainte-Hélène".
Leur semaine se poursuit jeudi et vendredi avec une visite à Ajaccio (Corse), lieu de naissance de Napoléon.

All photographs/Toutes les photographies : © Rebecca Young / Fondation Napoléon.

The Dome of Les Invalides on the evening of 6 April 2016. In the foreground the statue of Napoleon I overlooks the Cour d'honneur of Les Invalides.

Le dôme des Invalides, le 6 avril au soir. Au premier plan, la statue de Napoléon dominant la cour d'honneur des Invalides.
 

Jean Mendelson (Ambassador of France), Mark Capes (Governor of St Helena), Peter Hicks (Director of International affairs at the Fondation Napoléon), and Tamara Capes, in the crypt of the Dome church in front of Napoleon's tomb.

Jean Mendelson (ambassadeur de France), Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène), Peter Hicks (chargé d'affaires internationales à la Fondation Napoléon), et Tamara Capes dans la crypte de l'église Dôme devant la tombe de Napoléon.
 

Tamara Capes, David Guillet (deputy director of the Musée de l'Armée), Michel Dancoisne-Martineau (Honorary Consul of France, and Director of the French Domains of St Helena), and Mark Capes (Governor of St Helena), on the roof of Les Invalides.

De gauche à droite: Tamara Capes, David Guillet (directeur-adjoint du Musée de l'Armée), Michel Dancoisne-Martineau (Consul honoraire de France, directeur des Domaines nationaux de Sainte-Hélène), et Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) sur le toit des Invalides.

Graham Paul (Director of French Foreign Affairs Ministry Properties) giving a speech at the reception on Wednesday 6 April for the major donors to the St Helena appeal, at the Musée de l'Armée, on the occasion of the exhibition "Napoleon on St Helena".

Graham Paul (directeur des Immeubles et de la Logistique du ministère des Affaires étrangères) donnant un discours à la réception en l'honneur des principaux donateurs de l'Opération Sainte-Hélène, au musée de l'Armée, à l'occasion de l'exposition "Napoléon à Sainte-Hélène".
 

Jean Mendelson (Ambassador of France), David Guillet (deputy director of the Musée de l'Armée), Mark Capes (Governor of St Helena) and his wife Tamara Capes, and Peter Hicks (Manager of International affairs at the Fondation Napoléon), admiring the reliefs in the crypt of the Dome Church.

Jean Mendelson (ambassadeur de France), David Guillet (directeur adjoint du Musée de l'Armée), Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène), son épouse Tamara Capes, et Peter Hicks (chargé d'affaires internationales à la Fondation Napoléon) admirant les reliefs dans la crypte du tombeau de Napoléon.

A visit to the attic above the Cathedral St Louis des Invalides.

Visite des combles au-dessus de Saint-Louis-des-Invalides.

Jean Mendelson (Ambassador of France) talking to Mark Capes (Governor of St Helena), in the Cour de Nîmes, Les Invalides.

Jean Mendelson (ambassadeur de France) discutant avec Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène), dans la cour de Nîmes, aux Invalides.

Mark Capes (Governor of St Helena) and his wife Tamara in front of the tomb of Napoleon in the Church of the Dome, Les Invalides, Paris. 

Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) et son épouse Tamara Capes devant le tombeau de Napoléon dans la crypte de l'Eglise du Dôme.

Peter Hicks (Manager of International affairs at the Fondation Napoléon) and Mark Capes (Governor of St Helena) admiring the altar of the Cathedral St Louis des Invalides.

Peter Hicks (chargé d'affaires internationales à la Fondation Napoléon) et Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) admirant l'autel de la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides.
 

A view of one of the Courtyards from the roof.

Vue sur les cours depuis le toit des Invalides.

General Christian Baptiste, (director of the Musée de l'Armée) giving a speech at the reception on Wednesday 6 April for the major donors to the St Helena appeal, at the Musée de l'Armée, on the occasion of the exhibition "Napoleon on St Helena".

le général Christian Baptiste (directeur du Musée de l'Armée) donnant un discours à la réception le mercredi 6 avril donnée en l'honneur des principaux donateurs de l'Opération Sainte-Hélène, au Musée de l'Armée, à l'occasion de l'ouverture de l'exposition "Napoléon à Sainte-Hélène ".
 

Mark Capes (Governor of St Helena) talking to Victor-André Masséna, Prince d'Essling, (President of the Fondation Napoléon), in the Cour de Nîmes where the tombstones from St Helena are laid at Les Invalides, in front of a weeping willow similar the ones planted around Napoleon's tomb on St Helena.

Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) discutant avec Victor-André Masséna, prince d'Essling, (président de la Fondation Napoléon), dans la cour de Nîmes face à un saule pleureur similaire à ceux plantés autour de la tombe de Napoléon à Sainte-Hélène.

Tamara Capes, David Guillet (deputy director of the Musée de l'Armée), Jean Mendelson (Ambassador of France), Mark Capes (Governor of St Helena), and Peter Hicks (manager of International affairs at the Fondation Napoléon) in the crypt where Napoleon is buried.

Tamara Capes, David Guillet (directeur-adjoint du Musée de l'Armée), Jean Mendelson (ambassadeur de France), Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène), et Peter Hicks (chargé d'affaires internationales à la Fondation Napoléon) dans la crypte où Napoléon repose.

Mark Capes (Governor of St Helena) wearing a souvenir from the Musée de l'Armée.

Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) portant un souvenir du musée de l'Armée.


Cour de Nîmes (where the stones that once covered Napoleon's tomb on St Helena are now laid).

La cour de Nîmes (où gisent les pierres qui recouvraient autrefois le tombeau de Napoléon à Sainte-Hélène).


David Guillet, (deputy director of the Musée de l'Armée) begans thie visit from the North side of the building on the side of the Esplanade des Invalides. From left: Mark Capes, (Governor of St Helena) and his wife Tamara Capes, Jean Mendelson (Ambassador of France) and Peter Hicks (Manager of International affairs at the Fondation Napoléon). In the background you can see the Grand Palais and the Petit Palais.

David Guillet, (directeur-adjoint du musée de l'Armée) commence la visite par la façade nord du bâtiment qui donne sur l'Esplanade des Invalides. De gauche à droite : Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) et sa femme Tamara Capes, Jean Mendelson (ambassadeur de France) et Peter Hicks (directeur des affaires internationales à la Fondation Napoléon). Dans le fond : les Grand et Petit Palais.
 

Mark Capes (Governor of St Helena) discussing the reliefs which decorate the crypt with David Guillet (deputy director of the Musée de l'Armée), In the background above: the church of the Dome.

Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) discutant des reliefs qui ornent la crypte du tombeau de Napoléon avec David Guillet (directeur adjoint du Musée de l'Armée), À l'arrière-plan : l'église du Dôme.
 

The stones that once covered Napoleon's tomb on St Helena and brought to Paris with Napoleon's mortal remains are now laid in a private inner courtyard of the Hotel des Invalides, the Cour de Nîmes. Mark Capes (Governor of St Helena), David Guillet (deputy director of the Musée de l'Armée), Jean Mendelson (Ambassador of France), seen from behind, Victor-André Masséna, Prince d'Essling, (President of the Fondation Napoléon), and Thierry Lentz, (Director of the Fondation Napoléon).

Les pierres qui couvraient autrefois la tombe de Napoléon à Sainte-Hélène, apportées à Paris avec la dépouille de Napoléon, se trouvent de nos jours dans une cour intérieure privée de l'Hôtel des Invalides, la cour de Nîmes.
De gauche à droite : Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène), David Guillet (directeur adjoint du Musée de l'Armée), Jean Mendelson (ambassadeur de France, de dos), Victor-André Masséna, prince d'Essling, (président de la Fondation Napoléon), et Thierry Lentz, (directeur de la Fondation Napoléon).


Mark Capes (Governor of St Helena), right, giving a speech at the evening on Wednesday 6 April for the major donors to the St Helena appeal, at the Musée de l'Armée, on the occasion of the exhibition "Napoleon on St Helena", with simultaneous translation by Peter Hicks (Director of International affairs at the Fondation Napoléon), left.

Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène), à droite, donnant un discours à la soirée du mercredi 6 avril en l'honneur des principaux donateurs de l'Opération Sainte-Hélène, au musée de l'Armée, à l'occasion de l'ouverture de lexposition "Napoléon à Sainte-Héléne". Peter Hicks (Chargé d'affaires internationales à la Fondation Napoléon), à gauche, lui servait d'interprète en français.
 

Victor-André Masséna, Prince d'Essling, (President of the Fondation Napoléon), Thierry Lentz, (Director of the Fondation Napoléon), Tamara Capes and Mark Capes (Governor of St Helena), David Guillet (deputy director of the Musée de l'Armée), and Jean Mendelson (Ambassador of France), admiring the view from the rooftops just below the Dome.

De gauche à droite : Victor-André Masséna, prince de Essling (président de la Fondation Napoléon), Thierry Lentz (directeur de la Fondation Napoléon), Tamara Capes et Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène), David Guillet (directeur-adjoint du Musée de l 'Armée), et Jean Mendelson (ambassadeur de France) admirant la vue depuis les toits sous le Dôme des Invalides.

A small side-chapel of the Cathedral Saint-Louis, which used to be called the "Salle Napoléon". Thierry Lentz, (Director of the Fondation Napoléon), Mark Capes (Governor of St Helena), Jean Mendelson (Ambassador of France), and David Guillet (deputy director of the Musée de l'Armée).

Une petite chapelle latérale un temps appelée la "Salle Napoléon". Thierry Lentz, (directeur de la Fondation Napoléon), Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène), Jean Mendelson (ambassadeur de France), et David Guillet (directeur-adjoint du Musée de l'Armée).
 

Mark Capes (Governor of St Helena), looking at the tomb of Napoleon in the Church of the Dome, Les Invalides, Paris.

Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) regardant le tombeau de Napoléon dans l'Eglise du Dôme aux Invalides.

General Christian Baptiste, (director of the Musée de l'Armée) welcoming the visitors to Les Invalides, Paris. Pictured are Mark Capes (Governor of St Helena) and his wife Tamara Capes, Jean Mendelson, Ambassador of France and Peter Hicks (Manager of International affairs at the Fondation Napoléon).

Le général Christian Baptiste, (directeur du musée de l'Armée) accueille les visiteurs aux Invalides : Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) et sa femme Tamara Capes, Jean Mendelson, Ambassadeur de France et Peter Hicks (chargé d'affaires internationales à la Fondation Napoléon).

Mark Capes (Governor of St Helena), in front of the tomb of Napoleon in the Church of the Dome, Les Invalides, Paris.

Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) devant le tombeau de Napoléon dans la crypte de l'Eglise du Dôme, aux Invalides, Paris.

Jean Mendelson (Ambassador of France), Mark Capes, (Governor of St Helena) and Peter Hicks (Manager of International affairs at the Fondation Napoléon), climbing the stairs up to the roof over the Cathedral.

Jean Mendelson (ambassadeur de France), Mark Capes, (gouverneur de Sainte-Hélène) et Peter Hicks (chargé d'affaires internationales à la Fondation Napoléon) montant les escaliers donnant sur le toit au-dessus de la cathédrale.
 

Victor-André Masséna, Prince d'Essling, (President of the Fondation Napoléon) giving a speech at the reception on Wednesday 6 April for the major donors to the St Helena appeal, at the Musée de l'Armée, on the occasion of the exhibition "Napoleon on St Helena".

Victor-André Masséna, prince d'Essling (président de la Fondation Napoléon), donnant un discours à la réception en l'honneur des principaux donateurs de l'Opération Sainte-Hélène, au musée de l'Armée, à l'occasion de l'exposition "Napoléon à Sainte-Hélène".
 

Victor-André Masséna, Prince d'Essling, (President of the Fondation Napoléon), Tamara Capes, David Guillet (deputy director of the Musée de l'Armée), Michel Dancoisne-Martineau (Honorary Consul of France, and Director of the French Domains of St Helena), and Mark Capes (Governor of St Helena), on the roof of Les Invalides.

De gauche à droite: Victor-André Masséna (président de la Fondation Napoléon), Tamara Capes, David Guillet (directeur-adjoint du Musée de l'Armée), Michel Dancoisne-Martineau (Consul honoraire de France, directeur des Domaines nationaux de Sainte-Hélène), et Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) sur le toit des Invalides.

The cour d'honneur. Peter Hicks (Manager of International affairs at the Fondation Napoléon), Tamara Capes, Mark Capes (Governor of St Helena), Jean Mendelson (Ambassador of France), David Guillet, (deputy director of the Musée de l'Armée).

La cour d'honneur. De gauche à droite : Peter Hicks (chargé d'affaires internationales à la Fondation Napoléon), Tamara Capes, Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène), Jean Mendelson (ambassadeur de France), David Guillet, (directeur-adjoint du musée de l'Armée).
 


Tamara Capes, David Guillet (deputy director of the Musée de l'Armée), Jean Mendelson (Ambassador of France), Mark Capes (Governor of St Helena), Peter Hicks (Director of International affairs at the Fondation Napoléon), and Michel Dancoisne-Martineau (Honorary Consul of France, and Director of the French Domains of St Helena) in the crypt where Napoleon is buried.

Tamara Capes, David Guillet (directeur adjoint du Musée de l'Armée), Jean Mendelson (ambassadeur de France), Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène), Peter Hicks (chargé d'affaires internationales à la Fondation Napoléon) et Michel Dancoisne -Martineau (consul honoraire de France, directeur des domaines français de Sainte-Hélène) dans la crypte où Napoléon repose.

Tamara Capes, David Guillet (deputy director of the Musée de l'Armée), Michel Dancoisne-Martineau (Honorary Consul of France, and Director of the French Domains of St Helena), and Mark Capes (Governor of St Helena), on the roof of Les Invalides.

De gauche à droite: Tamara Capes, David Guillet (directeur-adjoint du Musée de l'Armée), Michel Dancoisne-Martineau (Consul honoraire de France, directeur des Domaines nationaux de Sainte-Hélène), et Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) sur le toit des Invalides.

A view from just below the Dome taken from the roof.

Une vue du dessous du Dôme, prise depuis le toit des Invalides.
 

Mark Capes (Governor of St Helena) and his wife Tamara Capes, admiring the reliefs in the crypt of the Dome Church. This one represents the tomb on St Helena.

Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) et son épouse Tamara Capes admirant les reliefs dans la crypte du tombeau de Napoléon ; celui-ci représente la tombe de Napoléon à Sainte-Hélène.

Mark Capes (Governor of St Helena) discussing the reliefs which decorate the crypt with David Guillet (deputy director of the Musée de l'Armée).

Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) discutant des reliefs qui ornent la crypte du tombeau de Napoléon avec David Guillet (directeur-adjoint du Musée de l'Armée).

Mark Capes (Governor of St Helena) and his wife Tamara Capes, in front of the Armour said to be of Henri IV, at the Musée de l'Armée.

Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) et sa femme Tamara Capes, face à l'armure dite d'Henri IV, au musée de l'Armée.

Thierry Lentz, (Director of the Fondation Napoléon) giving a speech at the reception on Wednesday 6 April for the major donors to the St Helena appeal, at the Musée de l'Armée, on the occasion of the exhibition "Napoleon on St Helena".

Thierry Lentz (directeur de la Fondation napoléon) donnant un discours à la soirée du mercredi 6 avril en l'honneur des principaux donateurs de l'Opération Sainte-Hélène, au musée de l'Armée, à l'occasion de l'ouverture de lexposition "Napoléon à Sainte-Héléne".

Thierry Lentz, (Director of the Fondation Napoléon), Michel Dancoisne-Martineau (Honorary Consul of France, and Director of the French Domains of St Helena), Victor-André Masséna, Prince d'Essling, (President of the Fondation Napoléon), Tamara Capes, Peter Hicks (Manager of International affairs at the Fondation Napoléon), Mark Capes (Governor of St Helena), David Guillet (deputy director of the Musée de l'Armée), and Jean Mendelson (Ambassador of France), on the roof of Les Invalides.

De gauche à droite : Thierry Lentz, (directeur de la Fondation Napoléon), Michel Dancoisne-Martineau (Consul honoraire de France, directeur des Domaines nationaux de Sainte-Hélène), Victor-André Masséna, prince d'Essling, (président de la Fondation Napoléon), Tamara Capes, Peter Hicks (chargé d'affaires internationales à la Fondation Napoléon), Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène), David Guillet (directeur adjoint du Musée de l'Armée), et Jean Mendelson (ambassadeur de France) sur le toit des Invalides.

Mark Capes (Governor of St Helena) and his wife Tamara Capes, on the roof of Les Invalides.

Mark Capes (gouverneur de Sainte-Hélène) et son épouse Tamara sur le toit des Invalides.

Michel Dancoisne-Martineau (Honorary Consul of France, and Director of the French Domains of St Helena), Tamara Capes, and Peter Hicks (Director of International affairs at the Fondation Napoléon) admiring the church of the Dome, (in the background, the tomb of Maréchal Foch).

Michel Dancoisne-Martineau (consul honoraire de France, directeur des Domaines français de Sainte-Hélène), Tamara Capes et Peter Hicks (directeur des affaires internationales à la Fondation Napoléon) admirant l'église du Dôme, (en arrière-plan, la tombeau du maréchal Foch).