Présentation des domaines nationaux de Sainte-Hélène

Présentation des domaines nationaux de Sainte-Hélène

samedi 20 mai 2017

Il y a deux cents ans...

Mon silence ces dernières semaines s’explique par ma reprise des travaux de transcription systématique des volumes des "Lowe Papers" de la British Library…  J’ai entièrement fini les volumes suivants :
-          20, 115 - January-July 1816 ;
-          20, 116 - August-October 1816
-          20, 117 - November-December 1816

Et je travaille actuellement sur le volume 20, 118 - January-July 1817.

Pour me motiver et aussi pour vous permettre de participer à cette aventure (car il s’agit vraiment d’une aventure), je me propose chaque jour de poster une seule lettre, note ou message (si disponible en français, autrement, en anglais) daté d’exactement 200 ans… à commencer par aujourd’hui, ce 20 mai.

Ma sélection ne se fera pas en fonction de l’importance du sujet mais sera plus orientée sur les petites affaires de gestion du quotidien….


À vous, lecteurs de ce blog, de me motiver pour tenir le rythme. 

Je commence donc ce 20 mai par une lettre adressée il y a deux cents ans exactement par le Commissaire autrichien au Gouverneur, Sir Hudson Lowe



Rosemary Hall, ce 20 mai 1817

                Monsieur le Gouverneur,
                J’ai l’honneur de vous prévenir que j’ai renvoyé mon cuisinier. L’amiral Malcolm m’a promis de le prendre dès aujourd’hui à bord de son vaisseau et de lui donner un passage pour l’Angleterre sauf votre approbation.
J’ose vous prier en conséquence, Monsieur le Gouverneur, de me faire connaitre vos instructions afin que je puisse écrire à l’amiral en lui adressant mon cuisinier s’il peut le faire embarquer sur le NewCastle.
Madame de Stürmer vous serait bien reconnaissante si vous voulez bien lui envoyer une de vos voitures pour aller diner chez vous aujourd’hui car le temps est si mauvais qu’il ne lui sera guère possible d’y aller à cheval.
J’ai l’honneur d’être,
                Monsieur le Gouverneur
                Votre très humble et très obéissant serviteur,
                                Stürmer

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire