Visitez le site de la "Charity" (Fondation de droit local) Saint Helena Napoleonic Heritage

Visitez le site de la "Charity" (Fondation de droit local) Saint Helena Napoleonic Heritage
Pour préserver et promouvoir la mémoire de Napoléon à Sainte-Hélène

vendredi 8 décembre 2017

Appel d'offre pour l'entretien des domaines nationaux...


Voici l’annonce qui a été publiée dans le journal officiel de Sainte-Hélène et dans les journaux locaux de cette semaine. 

Pour répondre aux questions de passionnés, d’inquiets ou, plus modestement, de curieux, une explication générale s’impose. Cette avalanche de courriers qui m’est tombée dessus aujourd’hui, a été provoquée par l’appel d’offre de service – via le Gouvernement de Sainte-Hélène [un des trois administrateurs de la Saint Helena Napoleonic Heritage Ltd avec la Fondation Napoléon et le Gouvernement français].

Pour résumer la démarche, il s'agit de stopper la main mise d'une personne (moi, actuellement) par le biais d'une organisation collégiale. Aucune décision ne pourra désormais être prise sans l'accord préalable et unanime de l'administration française, du Gouvernement de Sainte-Hélène et de la Fondation Napoléon. 

Une réforme en profondeur du mode de fonctionnement des domaines nationaux qui datait de Napoléon III et qui empêchait toute possibilité de développement et rendait son fonctionnement courant totalement inadapté   

Il s’agit ici d’une mutation de la gestion administrative et financière de nos domaines nationaux vers une plus grande indépendance et souplesse et, par cela, vers une pérennité.  Déjà, en 2015, un accord qui, sans remettre en question le statut de nos domaines nationaux,  avait permis d’en confier la gestion matérielle à une association de droit local (la Saint Helena Napoleonic Heritage Ltd) dont le directoire est composé de trois membres : un représentant du gouvernement français (moi, en qualité de directeur des Domaines et de Consul honoraire), le Gouvernement de Sainte-Hélène (M. Dax Richards) et la Fondation Napoléon (M. Thierry Lentz représenté sur l’île par Mme Susan O’Bey).
Cet appel d’offre d’aujourd’hui a donc été lancé par la Saint Helena Napoleonic Heritage Ltd. Il s’agit de trouver une entreprise privée capable d’administrer au quotidien, selon un cahier de charges extrêmement précis, détaillé – voire même contraignant, les domaines nationaux ; d’assurer la gestion des visites, des employés, etc. ; d’entretenir les bâtiments, les collections, les forêts, les jardins et tous les autres aspects de ce qui était constitutif de mon emploi.
Bien entendu, je resterai sur l’île – au moins durant les trois prochaines années (durée de mon contrat de travail actuel) pour m’assurer que cette mutation se fasse sans qu’elle ne soit même perceptible par les visiteurs.
En plus d’assurer ce contrôle, je vais pouvoir :
         a)       Conduire des recherches et coordonner des projets scientifiques et culturels ;
         b)      Poursuivre la promotion des domaines nationaux et développer ma relation avec le public, les agences de voyage et médias ;
         c)       Assurer les aspects consulaires habituels et la présence française sur l’île (intégration de nos domaines nationaux auprès du gouvernement et de la population locale - indispensable dans le contexte d’une petite communauté).

1 commentaire: