lundi 2 juillet 2018

"Sainte-Hélène, 2015" par Jean Mendelson




Plus qu’un simple témoignage de « Sainte Hélène, 2015 », M. l’Ambassadeur[1] Jean Mendelson nous présente Napoléon sous « des angles différents, parfois contradictoires, à partir desquels chacun peut exprimer sa détestation, ses émotions ou son enthousiasme. »  Son immense connaissance de la diplomatie, de l’histoire et une considérable mémoire (il est capable de vous réciter des pages entières de chansons populaires, de poésies et autres chefs-d’œuvre littéraires comme ceux rédigés par Victor Hugo) lui ont permis de rédiger cet ouvrage qui me sera utile pour répondre aux détracteurs de Napoléon sans paraître  idolâtre ni bien sûr un détracteur ou un dénigreur systématique.


Jean Mendelson répond avec brio aux trois reproches qui reviennent régulièrement à propos de Napoléon: « il a fait la guerre à toute l'Europe», « il a massacré des centaines de milliers de personnes en portant la guerre à travers l'Europe…» et, pour ceux des critiques  qui éprouvent de la sympathie pour la Révolution, « il a détruit la République et trahi la Révolution ».

Au-delà même de Napoléon, avec cet ouvrage, Jean Mendelson démontre dignement, haut et fort que « Les hommes libres sont Français[2]. »

Merci Jean pour cet ouvrage qui s’impose dans toute bibliothèque hélénienne.


[1] Il a travaillé à la Mission du Bicentenaire de la Révolution française et a notamment été directeur des Archives diplomatiques avant d’être nommé ambassadeur de France à Cuba, puis ambassadeur pour l'Amérique latine de la présidence française de la Conférence sur le réchauffement climatique (COP21).
[2] Vers contenu dans l’hymne  « Veillons au salut de l'empire »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Visitez le site de la "Charity" (Fondation de droit local) Saint Helena Napoleonic Heritage

Visitez le site de la "Charity" (Fondation de droit local) Saint Helena Napoleonic Heritage
Pour préserver et promouvoir la mémoire de Napoléon à Sainte-Hélène